Il y a certaines perceptions que la crise sanitaire n’aura pas réussi à ébranler. Et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. A savoir un décalage certain entre la vision d’un manager sur sa gestion d’équipe et… le point de vue de ses collaborateurs. C’est l’un des enseignements du sondage conçu par Raphaël H. Cohen, directeur académique de la spécialisation leadership entrepreneurial du EMBA de l’Université de Genève (Unige), en collaboration avec PME Magazine et Le Temps.

Des avis qui se retrouvent renforcés par le covid

Plus de 1500 personnes, cadres et employés, hommes et femmes, basées dans leur grande majorité en Suisse romande, ont répondu à une quinzaine de questions entre les mois d’avril et d’août telles que: «A quel point votre supérieur-e vous donne envie de donner le meilleur de vous-même au travail?»; «A quel point recommanderiez-vous à un-e ami-e de venir travailler dans l’équipe dirigée par votre supérieur-e?» ou encore: «Quel est le niveau d’engagement que vous pensez susciter auprès de vos subordonné-e-s?»