La farce n’est pas terminée. Tout est encore possible dans l’histoire qui devait d’abord unir, puis finalement opposer Elon Musk et Twitter. L’entrepreneur a retiré son offre de rachat dans la nuit de vendredi à samedi, esquissant un divorce entre deux parties qui n’ont jamais réussi à s’entendre. Le plus ironique de l’affaire serait que le conseil d’administration force, en passant par les tribunaux, Elon Musk à racheter le réseau social… Mais nous n’en sommes pas là. Beaucoup de choses sont encore possibles dans ce mauvais feuilleton. Mais il est d’ores et déjà possible de tirer quatre enseignements de cette histoire.