Elle n’en finit pas. La chute des valeurs technologiques ne s’arrête plus. Depuis le début de l’année, les actions des géants du numérique ne cessent de baisser. Alors même que rien n’a fondamentalement changé pour Meta (maison mère de Facebook), Amazon, Alphabet (maison mère de Google) ou encore Microsoft: le cadre régulatoire ne s’est pas (encore) concrètement durci des deux côtés de l’Atlantique, il n’y a pas eu l’apparition d’une nouvelle technologie ou de nouveaux concurrents… Et pourtant, les actions des géants souffrent: Meta a ainsi perdu 49,5% de sa valeur depuis le début de l’année, Microsoft 20,0%, Apple 19,2%, Amazon 32,2% ou encore Alphabet 17,2%.