Pour éviter le coup de pompe du début d'après-midi, mieux vaut manger léger et peu gras à midi. Donc miser sur les viandes maigres, les sauces sans crème ni beurre ajouté. Eviter les fritures et, à l'inverse, choisir des légumes et des fruits. Un repas devrait avoir trois composants, rappelle Laurence Margot, diététicienne aux Ligues de la santé, à Lausanne: un farineux, un légume et une source de protéines. Quelques exemples de mets à manger au bureau:

- Si l'on opte pour un sandwich, favoriser les sources de protéines peu grasses, comme le jambon, les filets de poisson, le fromage, les œufs, et éviter les charcuteries. Vérifier aussi que la quantité de légumes est suffisante, ce qui n'est pas le cas avec une feuille de salade. Compléter avec des bâtonnets de légumes, carotte ou concombre, amenés de la maison ou par des fruits. «L'idée de combiner une salade et un sandwich ou un sandwich et des fruits fait son chemin», remarque la diététicienne.

- Si l'on amène un repas de la maison, on peut miser sur des salades qui contiennent des pâtes ou du riz. Si on les achète, vérifier qu'elles ne contiennent pas trop de graisses, notamment dans la sauce.

- Autre idée: une quiche ou un petit morceau de pizza avec une salade.

- Ou encore: un bircher ou une crème Budwig.

- Pour les fringales au bureau, garder dans un tiroir des barres de céréales, des biscuits de type Blé Vita et autres galettes de céréales, des berlingots de jus de fruits et pourquoi pas des potages en sachet.