Le directeur de Twitter qui se fait pirater son compte… Twitter. L’incident, qui n’a duré que quelques minutes, aurait pu prêter à sourire. Mais la mésaventure subie par Jack Dorsey il y a une semaine est en réalité dramatique pour la sécurisation des services en ligne. Ce piratage aura des conséquences directes pour des centaines de millions d’internautes qui tentent de protéger leurs comptes sur internet. L’on croyait que taper un mot de passe, puis un code reçu par SMS sur son téléphone, était suffisant. Or c’était un leurre. Et la fin de cette illusion va tous nous obliger à changer nos pratiques sur internet.

Lire également: Les Suisses, si mauvais avec leurs mots de passe