Les entreprises devront-elles un jour prendre en compte le coût de leur empreinte écologique dans leurs résultats financiers? Devront-elles comptabiliser une charge, un coût, pour chaque arbre qu’elles ont coupé ou chaque parcelle de terre polluée? Pour de nombreux observateurs, faire payer une entreprise pour les dégâts sur l’environnement qu’elle provoque sera le seul moyen de provoquer un changement de ses pratiques. De mettre fin à la perception que l’activité économique peut puiser à volonté dans les ressources naturelles sans en payer le vrai prix. En somme, progresser vers une économie véritablement durable.