Sans surprise, la Commission européenne ouvre une enquête approfondie sur le rachat par Microsoft d’Activision Blizzard, un éditeur américain de jeux vidéo, pour crainte d’atteinte à la concurrence. Annoncée en janvier dernier, cette opération de rachat à 69 milliards de dollars est un record pour l’industrie vidéoludique et l’une des plus importantes du secteur de la tech. Cette prise de contrôle fait déjà l’objet d’une surveillance de la part des autorités de la concurrence américaine et britannique.