L’industrie des vaccins est une industrie difficile, en particulier pour les firmes qui souhaitent en développer de nouveaux. Les économistes, tels que Michael Kremer, Prix Nobel d’économie 2019, ont beaucoup travaillé sur les difficultés économiques de la recherche visant à développer de nouveaux vaccins.

Les vaccins font face à un marché très incertain. Par temps calme, c’est un produit souvent contesté par les consommateurs. Contrairement à l’adage bien connu, les gens préfèrent souvent guérir que prévenir. En outre, lorsque les consommateurs prennent la décision de se faire vacciner, ils n’intègrent souvent pas le fait que se faire vacciner apporte non seulement un bénéfice privé (pour eux-mêmes) mais aussi un bénéfice «social» (pour la société dans son ensemble). En effet, en se faisant vacciner, un individu contribue à l’amélioration de la prévention générale. Mais ce bénéfice social n’est pas pris en compte par les individus. En conséquence, trop peu de gens décident de se faire vacciner par rapport au niveau de vaccination qui serait souhaitable d’un point de vue sociétal.