Genève, les Acacias bougent. Ce quartier industriel devient l'un des pôles de développement de la ville. Nichée en son sein, Realtime Forex semble profiter de ce dynamisme. «Le nombre de nos clients approche le millier, affirme Frédéric Gay, le directeur exécutif. Nous ouvrons plusieurs dizaines de comptes par mois.»

Véritable PME de l'investissement, Realtime Forex propose une plateforme internet pour négocier des devises. D'un click, l'investisseur branché peut acheter euros, dollars ou yens. «Ce logiciel est entièrement développé à l'interne, précise le directeur. Cela nous permet d'être très souples et de modifier les choses à notre gré.»

Realtime Forex offre un puissant effet de levier (40 fois). Avec une mise initiale de 15 000 francs, un client peut prendre une position de 600 000 francs. La majorité de la clientèle est constituée de professionnels des marchés ou de boursicoteurs avisés. «Près de 40 nationalités», précise Thierry Glauser, le directeur opérationnel.

Parallèlement, la firme vend son système sous licence. «Une douzaine de petites banques et sociétés financières l'ont adopté», relève Frédéric Gay. Un outil destiné aux gérants de fortune établis à leur compte vient également d'être lancé.

Fondée début 2000, Realtime Forex a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 6 millions de francs en 2004. «Nous budgétons un résultat de 10 millions pour 2005», confie le directeur opérationnel. La société emploie aujourd'hui 18 personnes, contre 13 début 2004.