DoorDash et Airbnb ont publié, jeudi, leurs premiers résultats financiers après leur entrée en Bourse en décembre, qui font apparaître des pertes nettes pour les deux.

Ni l'une ni l'autre n'ont réussi à atteindre l'équilibre en 2020. Airbnb a perdu 4,6 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros) en tout -dont 3,9 milliards (3,2 milliards d'euros) au quatrième trimestre- contre 674 millions (554,6 millions d'euros) l'an passé. DoorDash a limité ses pertes annuelles à 461 millions (379,3 millions d'euros), contre 667 millions (548,9 millions d'euros) en 2019. Mais au dernier trimestre 2020, ses pertes ont plus que doublé, à 312 millions (256,7 millions d'euros).

Les deux licornes avaient fait des débuts fracassants à Wall Street au cours de la même semaine du mois de décembre. Les frais liés à ces introductions en Bourse ont d'ailleurs pesé sur leurs résultats.

L'activité de DoorDash accélérée durant la pandémie

En revanche, leurs chiffres d'affaires ont évolué dans des directions opposées. En effet, l'un, livreur de repas et courses à domicile, figure parmi les gagnants de la pandémie, l'autre, plateforme de réservation de logements touristiques, parmi les perdants.

A lire: Le livreur DoorDash fait une entrée en trombe à Wall Street

DoorDash, dont l'activité a bondi avec les mesures de confinement et les fermetures des salles de restaurant, a vu son chiffre d'affaires multiplié par plus de trois, tant sur l'année (2,9 milliards de dollars soit 2,4 milliards d'euros, +227,7%) qu'au quatrième trimestre (970 millions de dollars soit 798,2 millions d'euros, +225,5%), s'offrant même le luxe de surpasser un peu les attentes du marché. L'entreprise basée à San Francisco a pourtant bu la tasse à la Bourse de New York. Son titre perdait environ 12% lors des échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

Des perspectives encourageantes pour Airbnb

Airbnb, qui a souffert du freinage brutal du tourisme et des voyages d'affaires, a vu ses revenus plonger de 30% en 2020, à 3,4 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros), et de 22% au quatrième trimestre, à 859 millions de dollars (706,9 millions d'euros). Mais son action Airbnb était dans le vert jeudi soir, portée par un avenir plus radieux: elle grappillait 0,24%.

Lire encore: Airbnb, un succès à Wall Street malgré le covid

Car la reprise progressive du tourisme qui se profile, à mesure que la population est vaccinée, offre à Airbnb des perspectives positives, tandis que la réouverture des restaurants n'est pas une bonne nouvelle pour DoorDash.

«En 2021, nous nous préparons à la reprise des voyages. À mesure que le vaccin sera déployé et que les restrictions seront levées, nous prévoyons qu'il y aura un rebond important des voyages. Notre seule priorité en 2021 est de (s'y) préparer», a commenté la plateforme de réservation de logements dans un communiqué.

Lire enfin: A la recherche du Tesla des années vingt