Fini les conservateurs, les colorants et les arômes artificiels. «Les vrais aliments ont meilleur goût», clame Burger King dans sa nouvelle campagne. Après Nestlé et Danone qui ont massivement communiqué sur la baisse de sucre dans leurs produits, après Ferrero qui vante une huile de palme certifiée pour son Nutella, ou encore Mondelez, dont les biscuits Oreo ont perdu 17% de sel et 43% de graisses saturées en trois ans, c’était au tour du roi américain du fast-food de se mettre à la diète.