L’arsenal est impressionnant et il est à la hauteur des problèmes à résoudre. Accès aux algorithmes, supervision externe, exigence de transparence, menace d’amendes, voire de démantèlement. Ce mardi, l’Union européenne a dévoilé une base législative sans équivalent au niveau mondial. Jamais les géants de la tech, devenus quasiment des services publics, n’avaient été confrontés à de telles règles, des règles qui vont toutes dans le sens d’une protection accrue du consommateur.