Coup de semonce. Jeudi passé, tout indiquait que les Etats-Unis et la Chine se rapprochaient d’un accord devant mettre fin à la guerre commerciale qui les oppose depuis une année et qui menace de faire basculer l’économie mondiale dans la récession. Or, dans la nuit de dimanche à lundi, deux tweets postés par le président américain, Donald Trump, ont brisé ces espoirs. En substance, il a annoncé que les négociations ne progressaient pas assez vite et qu’il allait, par conséquent, augmenter dès vendredi de 10% à 25% les droits de douane imposés sur 200 milliards de dollars de biens chinois exportés chaque année aux Etats-Unis. Le point sur cette crise en huit questions et réponses.

Lire aussi: Guerre commerciale: un compromis se dessine entre Pékin et Washington