Premier acteur de la gestion de fortune à publier ses résultats annuels, l’Union Bancaire Privée (UBP) a vu son bénéfice net progresser de 4,5% en 2022, à 210 millions de francs, pour des revenus en hausse de 7% à 1,213 milliard. L’établissement de la famille Picciotto a en revanche enregistré un recul de 12,5% de sa masse sous gestion sur un an, à 140,4 milliards, suite à la baisse marquée des marchés financiers. Les afflux nets de fonds se sont élevés à 900 millions de francs l’an dernier, selon des chiffres dévoilés ce lundi.