Rendez-vous a été pris chez son éditeur parisien, pas très loin des grands boulevards et du quartier des banques. A trois stations de métro se trouvent les bureaux d’UBS, dont le procès en appel, prévu au printemps, sera l’un des grands moments pour la justice financière française en 2021. Retraité de la magistrature, le taciturne Renaud Van Ruymbeke a décidé de raconter, dans un livre, ses décennies de lutte contre les circuits opaques de la finance.

La Suisse? Un obstacle permanent pour ses investigations, jusqu’à la levée progressive du secret bancaire à partir de mars 2009. Mais un soutien aussi lorsque, de Genève à Lausanne, des juges helvétiques lui permirent, par leur assistance et leurs compétences, de lever le voile sur plusieurs scandales politico-financiers retentissants.