Le constructeur aéronautique américain Boeing a enregistré un bénéfice plus que doublé pour l’année 2010 et meilleur que prévu, mais un résultat en baisse sur le quatrième trimestre, avec un recul du chiffre d’affaires sur les deux périodes.

Sur l’ensemble de l’année passée, le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,3 milliards de dollars (3,1 milliards de francs), plus que doublé comparé au 1,3 milliard enregistré en 2009. Par action, cela représente 4,20 dollars hors éléments exceptionnels alors que les analystes prévoyaient 4,0 dollars.

Le chiffre d’affaires a reculé de 5,8% à 64,3 milliards de dollars en 2010. Les analystes espéraient mieux (64,7 milliards de dollars).

Au quatrième trimestre seul, le bénéfice net a reculé de 8% sur un an à 1,164 milliards de dollars, soit 1,11 dollar par action en excluant les éléments exceptionnels, comme le prévoyaient en moyenne les analystes de Wall Street.

Le chiffre d’affaires a cédé 7,7% sur les trois derniers mois de l’année, à 16,55 milliards de dollars, en dessous des prévisions des analystes (16,97 milliards de dollars). Le constructeur table pour 2011 sur un bénéfice par action de 3,8 à 4,00 dollars.

«Boeing a fourni une performance opérationnelle solide et généré des liquidités exceptionnelles (...) ce qui a aidé à atténuer l’impact des problèmes de développement» du programme 787, futur long courrier du groupe en retard de plus de trois ans sur le calendrier initial, a commenté le PDG Jim McNerney, cité dans le communiqué.