L'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle vient de publier ses statistiques 2005 sur les demandes de brevets. La Chine (+43%) occupe désormais la dixième place du classement, devant le Canada, l'Italie et l'Australie. La Corée du Sud (+33%) et le Japon (+24%) progressent fortement eux aussi, tandis que les demandes en provenance des Etats-Unis n'ont augmenté que de 3,8%.

Ce pays reste le numéro un en chiffres absolus, mais on comprend que George Bush, dans son discours sur l'état de l'union prononcé mardi, ait lancé un appel à relancer la compétitivité américaine en matière d'innovation. Il proposera au Congrès d'injecter 50 milliards de dollars en aides directes à la recherche et 86 milliards en incitations fiscales.

La Suisse, dont les demandes de brevets ont augmenté de 7,5% en 2005, reste bien placée. A deux bémols près. Primo, ses brevets reposent beaucoup sur les trois géants de la pharmacie et de la chimie, Novartis, Roche et Ciba. Secundo, le soutien public à l'innovation et les moyens de la transférer aux entreprises, surtout les petites, laissent à désirer, comme le rappelait récemment l'OCDE.