Mauvaise nouvelle pour la ville de Winterthour. La holding de Heineken Suisse va quitter la cité zurichoise pour s'installer à Lucerne, au siège d'Eichhof, a révélé le Tages-Anzeiger vendredi. Le géant hollandais de la bière profite du rachat du brasseur de Suisse centrale pour faire migrer sa structure faîtière helvétique vers un canton au fisc moins gourmand. Une page se tourne donc définitivement. Heineken avait en effet racheté la brasserie winterthouroise Haldengut en 1994. La production avait ensuite été entièrement délocalisée en 2002 à Coire, où la multinationale néerlandaise contrôle aussi Calanda.

Ce départ ne constitue toutefois qu'une broutille en comparaison avec la disparition programmée du nom de l'assureur Winterthur, racheté en 2006 par son concurrent français Axa. La marque de la compagnie helvétique brillait encore dans 17 pays il y a trois ans, notamment en Chine ou aux Etats-Unis. Le maire de Winterthour n'a jamais caché qu'il considérait cette mort annoncée comme un «coup dur».

Les autorités locales se consoleront probablement avec l'attrait qu'exerce leur commune comme lieu de résidence. Winterthour vient en effet d'annoncer qu'elle venait de franchir le cap des 100000 habitants. Elle accède ainsi au cercle très fermé composé de cinq autres villes seulement: Zurich, Genève, Bâle, Lausanne et Berne.