Cannettes de bière et de sodas, casseroles et autres ustensiles, emballages, construction, électronique, automobile et aéronautique, et même un adjuvant dans les vaccins, l’aluminium est la deuxième matière minière la plus utilisée au monde, derrière le fer. Plus malléable que ce dernier, léger, bon conducteur de chaleur, la demande au niveau mondial de ce métal s’élevait en 2019 à 65 millions de tonnes, un peu plus que le double en 2003. Elle était de 28 millions de tonnes.