La baisse de presque toutes les catégories de placements laisse des traces auprès des caisses de pension suisses. Les réserves des instituts de prévoyance ont en effet chuté de moitié (de 14,4 à 7,7% en moyenne), selon le «moniteur» de Swisscanto, publié jeudi. L’évaluation porte sur 535 instituts de prévoyance réunissant une fortune totale de 680 milliards de francs.

«La diminution significative des réserves traduit la nécessité d’une politique de distribution prudente aux actifs», estime Jérôme Cosandey, directeur romand d’Avenir Suisse. Une baisse de moitié n’est «pas dramatique», à son avis. Les réserves sont précisément conçues pour absorber une mauvaise année boursière, ajoute-t-il.