Les conséquences conjoncturelles comme structurelles sont nombreuses – protection des salariés, télétravail, formation (à la digitalisation par exemple), destruction d’emplois, risques accrus de conflits sociaux, accompagnement social des réorganisations et restructurations – avec à la clé une intensification du dialogue social.

Lire aussi l'opinion: Gestion des ressources humaines: de l’apologie du «et»