Emballages

Les résultats de Bobst ont nettement progressé en 2017

Le fabricant vaudois de machines d’emballage a dégagé l’année dernière un bénéfice net en progression de 26,8%, à 106,9 millions de francs, porté notamment par une hausse des ventes

Bobst a fait bondir ses résultats en 2017, confirmant la bonne performance annoncée en novembre lors de la journée des investisseurs. Son bénéfice net s’est monté à 106,9 millions de francs, en augmentation de 26,8%.

Cette hausse provient essentiellement de l’augmentation du résultat opérationnel (EBIT) et de l’impact sur les impôts différés de la future baisse des taux d’imposition dans le canton de Vaud et à la nouvelle législation fiscale approuvée aux Etats-Unis fin 2017, a expliqué mardi le fabricant de machines d’emballage sis à Mex (VD).

Chiffre d’affaires en hausse de 5,7%

L’EBIT s’est ainsi établi à 118,7 millions de francs, contre 104 millions en 2016. Il a été porté par une hausse des ventes, ainsi qu’une utilisation optimale des capacités industrielles et des mesures d’amélioration visant à accroître la compétitivité du groupe.

Lire aussi: La renaissance de Bobst, racontée par son président

Le chiffre d’affaires a progressé de 5,7% sur un an, à près de 1,53 milliard de francs. La société Boxplan, acquise en 2017, et la nouvelle entreprise active dans l’impression numérique Mouvent, lancée en juin avec la jeune pousse soleuroise Radex, ont contribué à cette progression à hauteur de 3 millions. Les effets de change ont en outre eu un impact positif de 11 millions.

Progression du carnet de commandes

Alors que le carnet de commandes était en début d’année inférieur à 2016, les entrées de commandes des deux unités «machines» étaient supérieures par rapport à l’année précédente. Bobst a finalement terminé l’année sous revue avec un carnet de commandes de plus de 20% supérieur à celui de 2016.

Les entrées de commandes ont augmenté de près de 17% par rapport à 2016, grâce à une très forte activité en Europe. Le chiffre d’affaires y a progressé de 3,5% sur un an, à 684,8 millions de francs. Progressant aussi en Amérique (+2,8% à 438,7 millions) et, surtout, dans la région Asie/Océanie (+18,2% à 363,2 millions), les ventes ont en revanche reculé de 18,3% en Afrique, à 41,9 millions.

Lire également: Bobst lance une boutique en ligne

Pour l’année en cours, les dirigeants de Bobst tablent sur une légère hausse du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel, grâce à des carnets de commandes qualifiés de «prometteurs» pour ses deux unités «machines».

A moyen terme, le groupe vaudois vise désormais un chiffre d’affaires compris entre 1,6 et 1,7 milliard de francs, une marge EBIT d’au moins 8% et un taux de rentabilité des capitaux investis (ROCE) d’au moins 20%. De nouveaux centres de compétences verront notamment le jour à Lyon (France) et en Chine en 2018, puis à San Giorgio (Italie) en 2019.

Publicité