Le deuxième producteur mondial de microprocesseurs AMD, est resté dans le vert au premier trimestre 2010, enregistrant un bénéfice net de 257 millions de dollars, mieux qu’attendu, grâce à un chiffre d’affaires «record», d’après un communiqué publié jeudi. Le bénéfice net s’est élevé à 257 millions de dollars contre une perte de 416 millions de dollars à la même période de l’an dernier.

Par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice atteint 9 cents, très au-delà des attentes des analystes, qui prévoyaient une perte de 7 cents. Le chiffre d’affaires du groupe atteint 1,57 milliard de dollars sur le trimestre achevé le 27 mars, en hausse de 33% sur un an.

«Une offre de produits forte et une performance opérationnelle solide ont eu pour résultat un chiffre d’affaires record au premier trimestre», a commenté Dirk Meyer, directeur général d’AMD. Le groupe prévient toutefois qu’il s’attend à «une baisse saisonnière de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2010».

«Nous continuons à renforcer notre offre de produits. Nous lançons notre dernière génération de plateforme de serveurs […] et avons commencé l’expédition de notre plateforme d’ordinateurs portables de dernière génération aux consommateurs», ajoute le communiqué.

Au quatrième trimestre 2009, AMD avait enregistré son premier bénéfice net après douze trimestres consécutifs de pertes, notamment grâce au versement de 1,2 milliard de dollars par son concurrent, le numéro un mondial des microprocesseurs Intel, après un accord à l’amiable.

La division de systèmes informatiques a vu ses recettes bondir de 23% sur un an grâce à une hausse des livraisons de microprocesseurs. «Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo et Toshiba ont élargi leur offre client fondée sur AMD avec l’augmentation de l’offre de microprocesseurs AMD Athlon II et Phenom II pour ordinateurs de bureaux et la dernière génération de puce électronique AMD Turion pour appareils mobiles», commente le groupe.

«HP, Dell, Acer, Cray and SGI et d’autres fabricants de premier plan ont annoncé le projet de plus de 25 nouvelles plateformes fondées sur l’AMD Opteron 6000», précise-t-il. La division de graphique a vu ses recettes s’envoler de 88% sur un an.

L’action AMD chutait de 4,92% à 9,66 dollars vers 21h20 GMT dans les échanges électroniques après la clôture de la bourse de New York.