Selon William Sharpe, Prix Nobel d'économie et créateur du fameux ratio, il n'y a aucune garantie en matière de performance, en tout cas en ce qui concerne les fonds en

actions. Toutefois, la mesure des résultats passés aide à détecter les fonds les moins efficaces. En revanche, un fonds a beau se situer en tête du classement, cela ne garantira en rien sa performance future. Cette dernière dépendra en fait énormément de la politique et de l'équipe de gestion. Si des départs se produisent, les perspectives de résultats s'en ressentiront profondément, dans un sens positif ou négatif. Dans le même ordre d'idées, une volatilité passée modeste ne garantit pas à coup sûr la pérennité d'un fonds. Cependant, les très mauvaises surprises sont rares.