Swisscom a vu son bénéfice net progresser de 9,9% l’an dernier à 1,93 milliard de francs, à la faveur d’amortissements moins importants. Le chiffre d’affaires de l’opérateur historique a lui diminué de 1,6% par rapport à 2008 pour s’inscrire à 12 milliards.

Au niveau opérationnel, Swisscom a réalisé un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) en hausse de 1,4% à 2,68 milliards de francs. En le considérant avant dépréciations et amortissements, il présente toutefois une baisse de 2,6% à 4,67 milliards, a indiqué jeudi à Zurich le géant bleu.

Outre des amortissements en diminution, le bénéfice net de Swisscom a profité de la comptabilisation en 2008 de charges exceptionnelles liées à la résiliation de contrats de location-vente (leasing) à long terme.

Sur le marché suisse, où Swisscom est leader, les réductions de prix induites par la pression de la concurrence, plus de 400 millions de francs, n’ont pas pu être compensées par une augmentation du nombre de clients et le lancement de nouvelles offres, précise le communiqué.

Swisscom a par ailleurs cartonné l’an dernier avec les ventes de l’iPhone d’Apple. L’opérateur télécoms en a écoulé pas moins de 258’000 sur l’ensemble de l’exercice, dont 109’000 sur le seul quatrième trimestre.

Durant la période précédant la Noël, l’iPhone a constitué 30% des téléphones mobiles vendus, faisant de ce produit symbole un produit de masse. Depuis le 11 juillet 2008, date de son lancement sur le marché, Swisscom en a placé 439’000 parmi sa clientèle.

Le groupe a également connu le succès avec son offre de télévision via internet. Le nombre des abonnés à Swisscom TV (ex-Bluewin TV) a ainsi pratiquement doublé à fin 2009 par rapport à fin 2008 pour s’établir à 230’000. Au total, Swisscom comptait à fin décembre dernier 5,61 millions de clients (+4,5%).

Hors des frontières, la filiale italienne Fastweb a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 8,5% à 1,85 milliard d’euros (2,72 milliards de francs), pour un bénéfice net de 35,6 millions, en forte progression sur un an, selon les résultats publiés mardi déjà.

L’action Swisscom a mal réagi aux comptes 2009, en évoluant dans le rouge jeudi matin à la bourse suisse. La performance n’apparaît pas complètement en ligne avec les attentes des analystes, bénéfices et proposition de dividende (à 20 francs contre 25 francs escomptés) les ayant déçu.

En revanche, la performance en terme de chiffre d’affaires a rempli les prévisions des observateurs. Vers 10h45, le titre décrochait de 3,33% à 377,90 francs, non sans avoir plongé de quelque 4,5% dans les premiers échanges, dans un marché des valeurs vedettes (SMI) en hausse de 0,71%.