Ces dernières semaines, l’attention s’est détournée des statistiques économiques et des révisions à la baisse pour se reporter sur la scène politique. Enjeu principal: les résultats des élections européennes.

Entre jeudi et dimanche, les citoyens de l’Union européenne (UE), y compris les Britanniques, sont appelés aux urnes pour élire leurs députés européens. Vu les pouvoirs élargis du Parlement en termes de législation, de budget et de surveillance, ces élections auront des implications pour les marchés financiers européens. Tous les sondages laissent entrevoir un Parlement plus fragmenté. Cette situation risque d’ébranler le délicat équilibre que l’UE est parvenue à établir en définissant son cadre institutionnel.