De nombreux investisseurs sont bien en peine actuellement de déterminer la politique de placement à adopter pour cette année et au-delà. Il faut dire que les sources d’inquiétudes sont multiples: la reprise de l’inflation et la fin des politiques monétaires ultra-accommodantes ont fait monter les taux d’intérêt, marquant la fin de plus de dix ans d’argent abondant et bon marché. A cela s’ajoutent les problèmes des chaînes d’approvisionnement entraînés par la politique «zéro covid» en Chine et surtout la guerre en Ukraine, qui a bouleversé l’ordre international issu de la Deuxième Guerre mondiale.