Les Etats-Unis vont-ils quitter l’Organisation mondiale du commerce? La perspective paraît d’autant plus irréelle que les Américains ont joué un rôle majeur pour mettre en place un système international fondé sur le libéralisme. Et pourtant, à l’heure où s’en va le directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, la question est dans l’air. Même s’il ne l’a plus fait depuis 2005, le Congrès peut voter tous les cinq ans sur une résolution conjointe sur l’appartenance des Etats-Unis à l’OMC. Un tel vote pourrait bien avoir lieu cette année, avant la présidentielle américaine du 3 novembre.