Clé de voûte de tout l’édifice sanitaire, le personnel soignant force notre admiration durant cette pandémie. Et pourtant le secteur est en crise: problèmes systémiques de recrutement et jusqu’à 58% du personnel provenant de l’étranger à Genève. Mais aussi 46% des infirmiers qui quittent leur profession en cours de carrière, dont un tiers avant 35 ans!

Et le futur ne s’annonce pas mieux: un tiers du personnel actuel a plus de 50 ans et va devoir être remplacé, dans un contexte d’accroissement de la demande en soins. Conclusion? La revalorisation de ces professions ne peut plus être différée. D’un point de vue salarial, quels sont les axes à explorer? Il y en a trois.