C’est un rêve magnifique que celui de Tim Berners-Lee. Le fondateur du web veut ni plus ni moins que nous redonner le contrôle sur nos données. Il y a dix ans, une telle affirmation aurait fait sourire, tant cela aurait pu paraître évident. Mais en 2020, cela semble mission impossible, tant les géants de la technologie siphonnent joyeusement nos données personnelles, avec opacité, sans nous en donner le moindre contrôle.

Mission impossible? Tim Berners-Lee, qui se désole régulièrement de ce qu’est devenue son invention, veut tout de même essayer. La semaine passée, il présentait une avancée concrète réalisée par son entreprise, baptisée Inrupt, dont il est le responsable pour la technologie. La firme a mis sur le marché un service au nom bien compliqué (Enterprise Solid Server) pour un principe en fin de compte assez simple. Il s’agit de permettre aux utilisateurs de n’importe quel service de conserver toutes leurs données personnelles dans des petits magasins personnels, appelés en anglais «Personal Online Data Stores», ou «Pods».

Influencer les géants du web

Chacun maîtrise donc ses propres données. Et si une entreprise, une administration ou un système de santé veut y accéder, il doit en demander l’autorisation. Les données ne se trouvent donc pas auprès d’acteurs externes, mais bien sous le contrôle des utilisateurs. Il s’agit donc d’un renversement radical des pratiques actuelles. «Cette nouvelle relation permet aux organisations d’exploiter des données provenant de diverses sources auxquelles elles n’auraient pas accès autrement. Ce partenariat direct avec les clients permet aux organisations de fournir une pléthore de nouveaux services et expériences dans le respect de l’éthique et du consentement», affirmait avec enthousiasme un collègue de Tim Berners-Lee.

Pour l’heure, l’entreprise Inrupt a effectué, avec succès affirme-t-elle, des tests avec la BBC, le Service national de santé britannique (NHS), la British NatWest Bank et le gouvernement flamand. Il est à espérer que rapidement, d’autres entreprises approchent Inrupt pour démontrer concrètement les avantages de ces services, avant, pourquoi pas, d’influencer les géants du web.