La Suisse est pionnière dans la 5G mais, comme au début du GSM, la question est d’ordre sanitaire et porte sur l’exposition aux rayonnements. En septembre, des manifestations importantes ont eu lieu à Berne. La Fédération suisse des médecins plaide d’ailleurs la prudence sur les valeurs limites actuelles de rayonnement. On évoque aussi une votation sur la 5G.

L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail française, a été mandatée pour réaliser pour 2021 une expertise sur l’exposition de la population à la 5G. Elle publie un rapport préliminaire qui recense ce qui a été fait et pose les bases de son travail sans attendre cette date butoir.