Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Dans un magasin Swisscom, en juillet 2015.
© CHRISTIAN BEUTLER

télécoms

Les revenus de Swisscom ont baissé au premier trimestre

L’opérateur historique a enregistré une hausse de son bénéfice, à 2,5%, mais il voit son chiffres d’affaires fléchir

Swisscom a vu son bénéfice net progresser sur un an de 2,5% au 1er trimestre 2017 à 373 millions de francs. Du fait de la forte pression des prix, le chiffre d’affaires net de l’opérateur historique est toutefois en repli de 1,9% à 2,83 milliards.

Le directeur général, Urs Schaeppi, a qualifié la marche des affaires trimestrielle de «solide», étant donné le contexte difficile, peut-on lire dans le communiqué diffusé mercredi. «La pression sur les prix ne devrait pas baisser d’ici à la fin de l’année», a-t-il ajouté.

Lire aussi: Téléphonie mobile et fixe, accès à Internet, télévision: voici comment réduire sa facture

–2,2% en Suisse sur les télécommunications

Le chiffre d’affaires lié aux services de télécommunication en Suisse a baissé de 2,2% à 37 millions de francs. Près de la moitié de ce recul est directement liée à celui du nombre d’usagers des services de téléphonie fixe. L’autre moitié provient des baisses de prix, y compris sur l’itinérance, et au recul des activités des grandes entreprises, précise l’entreprise en mains de la Confédération.

Dans l’itinérance, ou roaming, Swisscom affirme continuer de proposer les meilleurs tarifs. Ceux-ci ont baissé à nouveau à fin mars, avec des réductions qui ont parfois atteint 60%. Les diminutions de prix et les prestations incluses devraient peser sur le résultat de 2017 d’environ 70 millions de francs, précise l’opérateur.

Le chiffre d’affaires avec clients externes dans le secteur Enterprise Customers a baissé de 3,8% à 586 millions de francs. Ce à quoi s’est rajouté un recul du chiffre d’affaires de 7 millions (–2,6%) dans le secteur des solutions, un phénomène lié à des clients et projets spécifiques.

Au niveau des raccordements TV, Swisscom a vu leur nombre augmenter de 8,7% sur un an à 1,44 million, soit une hausse de 20 000 au 1er trimestre. L’opérateur se félicite de cette augmentation qui intervient malgré «la concurrence acharnée des autres fournisseurs».

Lire également: Les stratégies des opérateurs pour fidéliser leurs clients

Le marché mobile est saturé

Sur un marché mobile suisse «saturé et en recul», la croissance du nombre des abonnés de Swisscom reste stable, note l’opérateur. Au cours des trois premiers mois de l’année, le nombre des offres Postpaid Mobile de Swisscom a légèrement augmenté (+0,2%), tandis que le nombre de clients Prepaid a baissé de 1%. Au total, les raccordements mobiles en Suisse ont reculé de 0,2% à 6,6 millions.

Grâce à «une gestion des coûts active», Swisscom est parvenue à compenser à peu près la moitié du recul de son chiffre d’affaires dans son activité de base sur le territoire suisse, ajoute l’entreprise. Cette dernière s’est fixée comme objectif de réduire sa base de coûts de plus de 300 millions de francs entre 2015 et 2020.

Le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) de l’activité de base suisse a baissé d’environ 26 millions de francs (–2,7%) sur les trois premiers mois. Au sein de la filiale italienne Fastweb en revanche, l’EBITDA a augmenté de 14 millions d’euros (15,02 millions de francs), soit une hausse de 10,7%. Sur l’ensemble du groupe, l’EBITDA a légèrement reculé de 0,7% à 1,073 milliard.

A propos du réseau lui-même: Le réseau de téléphonie mobile est proche de la saturation

Une baisse des effectifs en Suisse

Du fait du recul de l’activité de base, les effectifs en Suisse ont diminué sur un an de 680 emplois à temps plein (–3,6%) et s’établissaient à 18 280 postes à fin mars. Près de la moitié de cette réduction a pu être absorbée par une fluctuation naturelle et une gestion des postes vacants, précise l’opérateur. Au niveau du groupe, le recul des emplois a atteint 2,6% à 21 079.

Au 1er trimestre, les investissements à l’échelle du groupe ont baissé de 11,2% à 529 millions de francs. En Suisse, ils ont diminué de 14,8% en raison d’effets saisonniers.

La filiale Fastweb s’est très bien défendue en dépit d’un contexte de marché difficile. En Italie, Fastweb a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 3,0%, à 453 millions d’euros, grâce à l’accroissement du nombre de ses clients.

Prévisions maintenues

L’opérateur de télécommunications maintient ses prévisions financières pour 2017 inchangées. Swisscom table sur un chiffre d’affaires net de 11,6 milliards et un EBITDA de 4,2 milliards, soit les mêmes chiffres que l’an dernier.

A la bourse suisse, l’action Swisscom était en hausse en début de matinée, tout comme l’indice des valeurs vedettes SMI. Les analystes contactés par AWP sont soulagés: les objectifs communiqués précédemment ont été confirmés. L’EBITDA et le bénéfice net sont légèrement supérieurs à leurs prévisions.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)