Est-ce ici? Sur la boîte aux lettres d’un bâtiment décrépit d’une banlieue sans couleur à Ecublens figurent une kyrielle de noms. On distingue à peine celui qui est tout en bas: «Aeler», une jeune pousse créée par deux anciens étudiants de l’EPFL qui conçoit des conteneurs légers et intelligents. Est-ce d’elle que viendra le changement?

Il pourrait aussi surgir de Zoug, de Genève et de Neuchâtel, où d’autres pépites proposent de stimuler l’industrie du shipping. Sinon de l’étranger, car les initiatives jaillissent de partout.