Traditionnellement, un poste en informatique est centré sur la technologie, le marketing sur la créativité, les ventes sur le service clients. Chacun est structuré selon sa logique propre. Pour préserver son employabilité, il faut donc approfondir verticalement ses connaissances, et les maintenir à jour, ce qui n’est déjà pas une mince affaire. Cela ne sera pourtant bientôt plus suffisant, car les frontières entre postes sont en train d’exploser.

Des postes hybrides

Prenons comme exemple le job de «data scientist». Quelles en sont les compétences clés? Vous pensez probablement à la maîtrise des statistiques et des mathématiques, des logiciels d’analyse et des langages de programmation, ainsi que de l’intelligence artificielle? En s’arrêtant là, on se trompe lourdement. Le «data scientist» doit, en sus, être créatif dans la manière de visualiser les données et de construire les solutions, excellent communicateur, connaisseur du business et de ses problèmes, influenceur, entrepreneur, etc. N’en jetez plus! La digitalisation est en train de fusionner dans un même poste des profils très différents, voire opposés jusqu’ici. On parle désormais de moutons à 8 pattes, ou, plus prosaïquement, de postes hybrides.