Crédits hypothécaires, prêts aux PME, commerce électronique, innovations: c’est sur ces piliers que Roberto Cirillo, le nouveau patron de La Poste Suisse entrée en fonction le 1er avril dernier, compte bâtir l’avenir de son entreprise entièrement en mains de la Confédération.

Lire aussi: Roberto Cirillo veut «sortir La Poste des sentiers battus»