Si la pandémie de Covid-19 n’a pas été tendre pour le groupe Disney, elle a été particulièrement dévastatrice pour ses parcs d’attractions. Les résultats trimestriels (juillet-septembre) publiés la semaine dernière confirment la dégringolade: le chiffre d’affaires des parcs et loisirs est en baisse de 61% par rapport au même trimestre de 2019.

Lire aussi: Disney, une galaxie lancée contre Netflix