Roche a nettement accru ses ventes au premier trimestre 2010. Le groupe pharmaceutique bâlois a réalisé un chiffre d’affaires de 12,24 milliards de francs, en hausse de 6% par rapport à la même période de l’an passé, et même de 9% en monnaies locales. C’est mieux que ce qu’attendaient les marchés.

La division Pharma a progressé de 6% à 9,72 milliards de francs. Sa croissance atteint 10% en monnaies locales, a indiqué Roche jeudi dans un communiqué. Elle continue ainsi à afficher une croissance supérieure à celle du marché.

La division Diagnostics affiche une hausse de 7%, avec un chiffre d’affaires de 2,52 milliards de francs. Sa croissance en monnaies locales se monte à 9%, supérieure au marché également, souligne Roche.

Pour l’ensemble de l’exercice, l’entreprise confirme ses prévisions. Elle prévoit une hausse des ventes aux alentours de 5% en monnaies locales (sans Tamiflu) dans la division Pharma et au niveau du groupe. Pour la division Diagnostics, les ventes devraient progresser «significativement plus vite que le marché».