Roche a conclu avec Genmark Diagnostics un accord de reprise valorisant le développeur américain de solutions de diagnostic à 1,8 milliard de dollars (près de 1,7 milliard de francs). La cible de rachat, cotée sur le Nasdaq, dispose notamment d’une palette de tests permettant de détecter divers agents pathogènes dans un échantillon unique, dont le Sars-Cov-2 à l’origine de la pneumonie Covid-19.

La transaction, en numéraire, prévoit le versement de 24,05 dollars par titre Genmark, représentant une prime de 43% sur le cours de clôture vendredi dernier, précise la multinationale rhénane dans son communiqué lundi. L’opération a reçu un feu vert sans équivoque de la part des deux conseils d’administration.

Le siège de Genmark sera maintenu à Carlsbad, en Californie.