Réseaux sociaux

Roger McNamee: «Facebook crée une poupée vaudoue de nous»

Roger McNamee a conseillé Mark Zuckerberg et investi dans Facebook. Aujourd’hui critique du réseau social, il publie le livre «Facebook, la catastrophe annoncée». L’homme d’affaires détaille pour «Le Temps» ses solutions pour que les données des utilisateurs soient mieux protégées

Roger McNamee a eu deux vies. L’homme d’affaires américain a cofondé deux des principales sociétés d’investissement actives dans la Silicon Valley, Silver Lake Partners et Elevation Partners. A ce titre, il a été très proche d’un certain Mark Zuckerberg, dont il a été le mentor durant plusieurs années – il lui a entre autres suggéré d’engager Sheryl Sandberg comme directrice opérationnelle. Roger McNamee a aussi investi dans Facebook.

Mais depuis plusieurs années, l’homme d’affaires, multimillionnaire, est devenu l’une des voix les plus critiques envers le réseau social. Il n’est de loin pas le seul parmi ceux qui ont travaillé dans la galaxie Facebook: on se souvient notamment que Chris Hughes, cofondateur de la société, réclamait ce printemps son démantèlement. Roger McNamee est devenu un activiste contre les pratiques de Facebook. Et il a même cofondé l’association Center for Humane Technology, qui vise entre autres à alerter les internautes sur les dangers des réseaux sociaux. Il y a quelques jours, l’homme d’affaires de 63 ans présentait à Paris son livre Facebook, la catastrophe annoncée, dont la version en anglais était parue en début d’année – l’occasion de s’entretenir avec lui au téléphone.