CARNET NOIR

Rolland-Yves Mauvernay a consacré sa vie à lutter contre le cancer

Le fondateur du groupe vaudois Debiopharm était connu pour sa passion de la médecine et sa curiosité infatigable dans la recherche de traitements oncologiques

Rolland-Yves Mauvernay est décédé mardi à l’âge de 95 ans. Ce docteur en bactériologie et en pharmacie laisse derrière lui une entreprise sise à Lausanne, comptant 450 collaborateurs. Tant sa famille que le monde des affaires en Suisse romande se souviendront d’un homme passionné qui avait une foi illimitée dans le travail et dans la science. Bien qu’il eût confié la responsabilité de la société à son fils en 2001, il y était resté actif jusqu’à il y a encore quelques mois. L’homme avait aussi épousé de nombreuses causes humanitaires.

Lire aussi: Thierry Mauvernay: «Chez Debiopharm, une molécule sur huit devient un médicament»

On connaît les raisons qui avaient poussé Rolland-Yves Mauvernay, né en 1922 à Strasbourg, à s’exiler en Suisse. Diplôme de médecine et de pharmacie en poche, il s’est installé en 1947 en Auvergne. En 1953, il y crée un laboratoire qui deviendra le Centre européen de recherches Mauvernay. Il y travaillera durant de longues années et développera, avec un collègue, une molécule destinée à lutter contre le cancer de la prostate. Son travail ne sera pas reconnu.

Debiopharm est né dans un garage

Le groupe Debiopharm est né dans un garage en 1979 à Martigny (VS). Rolland-Yves Mauvernay a privilégié le modèle d’affaires qui consiste à acheter des molécules se trouvant encore à leur phase initiale de développement et à les transformer en médicaments qu’il vendait à l’industrie pharmaceutique qui assurait son introduction sur le marché. Debiopharm compte deux médicaments phares, les deux contre le cancer.

Le groupe a aussi diversifié ses investissements, notamment dans l’énergie éolienne en Suède et dans l’immobilier en Suisse.

Publicité