Climat

Les Romands quasi absents de l’initiative CEO4Climate

Coordonné depuis la Suisse alémanique par le lobby Swisscleantech, l’appel des patrons en faveur du climat tarde à atteindre la Romandie

La presse alémanique s’est fait l’écho, ce week-end, d’une lettre, adressée au Conseil des Etats et datée du 20 septembre, incitant à mettre une œuvre une «politique climatique efficace». La liste des 72 signataires de CEO4Climate couvre de nombreux secteurs économiques: Patrik Meli de MAN Energy Solutions, Christian Mumenthaler de l’assureur Swiss Re, Frederic Trombert du chocolatier Barry Callebaut, ou encore André Wyss du géant du génie civil Implenia, mais aussi des cadres d’Ikea Suisse ou Novartis. Mais on s’interroge: pourquoi les Romands sont, à part le Vaudois Leclanché et le Genevois SIG, si peu nombreux?

«C’est beaucoup plus facile pour moi de parler avec les patrons de Suisse alémanique, se défend Christian Zeyer, qui pilote cette initiative. C’est un groupe indépendant de cadres alémaniques qui nous ont sollicités pour les aider à coordonner leurs efforts. Il est assez difficile de dupliquer une idée d’ici en Romandie: il faut avoir les bons contacts et bien parler français pour expliquer nos stratégies. Il y a le Röstigraben…»