Genève devrait accueillir une future organisation internationale qui superviserait les questions de sécurité informatique et d’accès aux données, estime Rufo Guerreschi, directeur de la Trustless Computing Association à Genève et activiste en matière de démocratie numérique. Il organise jeudi et vendredi une conférence en ligne sur la cybersécurité, avec notamment l’ancien responsable de la cyberdiplomatie de l’administration Obama, l’ex-directrice des affaires globales de Human Rights Watch ou l’ancien responsable du Centre pour la cybersécurité du WEF.

Lire aussi:Loi sur le terrorisme: le débat manqué