Allianz, numéro un européen de l’assurance par les rentrées de primes, va-t-il racheter le numéro deux helvétique Swiss Life? Sur la base de cette rumeur, l’action du second a gagné 7% à la mi-journée en bourse suisse. A 14h30, le prix du titre atteignait 154.50 francs au lieu de 144.70 francs à la clôture de vendredi soir.

Allianz serait disposé à lancer une offre publique d’achat valorisant Swiss Life à 5,5 milliards de francs, selon une information publiée lundi matin par le site internet Wansquare.com, spécialisé dans les informations financières, citant «des milieux bancaires suisses». Ce prix correspondrait à une prime de près de 20% par rapport au prix de la fin de la semaine dernière. L’action de Swiss Life avait déjà progressé de 9,6% la première semaine de janvier sur la base de rumeurs similaires.

Numéro un de l’assurance-vie helvétique avec une part de marché de 28% selon l’Association suisse d’assurance, et acteur majeur de la prévoyance professionnelle, Swiss Life compléterait l’offre indigène d’Allianz. Ce dernier est actif sur plusieurs segments du marché sans occuper une place prépondérante dans aucun d’eux. Swiss Life permettrait au groupe allemand de faire bondir sa part de marché dans l’assurance-vie de 6,3% à 36,3%.

Aucun des deux groupes n’a publié de communiqué confirmant ou infirmant cette rumeur. Les analystes sont sceptiques. Dans une note, Marc Effgen, d’Helvea, estime «qu’Allianz seraient plus intéressés à une expansion dans les pays émergents plutôt que dans un marché mûr comme la Suisse».