C’est désormais officiel: pour la première fois depuis 1998, la Russie est en défaut de paiement. L’agence de notation Moody’s l’a annoncé mardi, constatant que les intérêts sur deux obligations libellées en euros et en dollars, pour un total de 100 millions de dollars, n’ont pas été versés.