Les compagnies aériennes British Airways, Lufthansa, SAS et KLM examinent comment elles comptent engager une action conjointe auprès de la Commission européenne de la concurrence, suite au sauvetage financier de Sabena par l'Etat belge et SAirGroup. Cette requête n'inquiète pas la compagnie helvétique. «Dans ces cas-là, c'est une réaction normale de la part du marché, explique Jean-Claude Donzel, porte-parole de la compagnie. Dès qu'une opération de ce genre est mise sur pied, la Commission européenne enquête.» Cela ne remet pas non plus en cause le plan de restructuration mis en place pour sauver Sabena.