Les salaires se sont stabilisés dans la finance suisse l’an dernier, après trois ans de tassement. Dans la gestion de fortune, un gérant ayant des fonctions d’encadrement gagnait en moyenne 220 000 francs, avec un bonus typique de 100 000 francs en 2017, selon des chiffres récents du chasseur de têtes Michael Page, basés sur 450 000 profils professionnels et 30 000 entretiens dans notre pays. Les mieux lotis dans cette catégorie reçoivent jusqu’à 320 000 francs de salaire fixe.