La Banque de Suède a été créée en 1668 suite à la faillite de la Banque de Stockholm qui avait émis des billets sans la garantie d’un dépôt en métaux précieux de valeur équivalente. Cette première banque centrale au monde, et subséquemment toutes les autres, assurait d’abord l’émission des billets. Graduellement, elles ont été chargées de garantir la stabilité de la monnaie nationale en jouant sur les taux d’intérêt.