Le «sales trader» est actif dans le conseil, la vente et le négoce d'actions pour le compte des investisseurs institutionnels, pour lesquels il assure aussi l'exécution des ordres de bourse. Pour ce courtier-vendeur d'actions, les moteurs à court terme des marchés - flux de nouvelles d'entreprises, liquidité d'un titre, indicateurs graphiques - sont plus importants que les fondamentaux. Parmi les indicateurs techniques qu'il observe figure par exemple l'équilibre entre acheteurs et vendeurs sur un titre. Installé dans les salles de marché des banques, le sales trading assure la vente d'actions (courtage) et l'exécution des ordres pour les clients institutionnels. Ce métier se pratique dans les divisions «equity brokerage», ou courtage en actions, des banques d'affaires.

La chaîne de valeur dans le courtage commence avec la recherche en actions, assurée par les analystes financiers, et finit avec le «back office», qui s'occupe de la gestion administrative lors du règlement des transactions. Au milieu de cette chaîne de valeur se trouve la vente, le négoce et l'exécution.

En général, les courtiers en actions ont deux types de clientèle. Les investisseurs institutionnels, et aussi les clients internes: les analystes secondaires et les gérants de portefeuille de la banque, qu'ils conseillent aussi sur la recherche produite par le département d'analyse interne, et auxquels ils font la promotion des convictions les plus fortes du desk. Mais les sales traders entrent en jeu principalement quand un investisseur a décidé d'acheter ou de vendre un titre. Ils délèguent parfois l'exécution à leurs «execution traders», ou l'exécutent eux-mêmes.

La qualité de l'exécution, qui doit se faire au meilleur prix, est d'importance primordiale. Il est en outre essentiel dans ce métier d'exécuter de gros blocs d'ordres avec un minimum d'impact sur le marché. En particulier les ordres sur les petites et moyennes valeurs, qui requièrent un réseau particulier pour pouvoir mettre en correspondance de gros volumes d'ordres sans perturber le marché.

Le courtage est un domaine hautement compétitif. Les banques d'affaires globales ont la part du lion du marché global du courtage, car elles négocient principalement les grandes capitalisations très liquides. On trouve aussi en Europe une variété de banques d'affaires locales et de boutiques de courtage, qui se spécialisent dans les petites et moyennes valeurs sur leur propre marché. Elles rivalisent pour offrir la meilleure information et la meilleure exécution pour attirer les clients institutionnels. Leur plus important facteur de succès réside dans une recherche de haute qualité, un accès aux entreprises locales, et des idées générant un profit.

Le sales trading est un fabuleux métier pour qui est préparé à travailler de longues heures dans un environnement hautement compétitif et cyclique, et surtout très international.