Les livres scolaires ennuient certainement d'innombrables enfants et écoliers de Suisse, mais ils demeurent une marchandise convoitée. L'éditeur genevois Jouvence le prouvera du 14 au 18 avril au Salon international du livre et de la presse, où il compte récolter du matériel pédagogique pour des écoles en difficulté soutenues par trois organismes d'aide au développement.

C'est la huitième édition de ce «don du livre», et l'opération a pris des proportions estomaquantes. Durant quatre jours en 1997, les bénévoles ont récolté 12 tonnes de livres; l'année dernière, 16 tonnes, soit plus de 80 000 bouquins répartis sur 16 grandes palettes de transport ferroviaire. Il a d'ailleurs fallu l'assistance d'une société de déménagement et d'un grand distributeur qui ont mis quelques camions et hangars à disposition pour que ces piles d'ouvrages puissent être stockées avant leur expédition.

Cette édition 1999 portera en particulier sur trois actions. En Haïti, Terre des hommes Suisse assiste deux écoles des bidonvilles de Cité Soleil, à Port-au-Prince, en fournissant du matériel pour un programme de formation des maîtres d'école enfantine. Au Burkina-Faso et à Madagascar, le Centre Albert Schweizer soutient plusieurs centres d'alphabétisation et des «écoles de brousse», tandis que l'ONG genevoise Le Geais bleu met sur pied une bibliothèque diversifiée pour une association de femmes handicapées. «Le solde des livres qui ne serviraient pas à ces missions ira notamment dans des bibliothèques de montagne», explique-t-on chez l'éditeur. Le catalogue des besoins est d'ailleurs vaste: ouvrages didactiques en tous genres, des sciences exactes aux humanités; livres pour enfants, recueils de contes et littérature générale pour adultes; enfin, c'est nouveau, les ONG sont également preneuses de matériel scolaire genre crayons, stylos, papier, etc. La récolte se passe dans le hall du Salon, c'est-à-dire juste avant d'entrer découvrir d'autres livres, scolaires ou non.