Le coronavirus suscite des incertitudes autour de la tenue du prochain Watches & Wonders. Les travaux préparatoires du salon horloger prévu en avril prochain – vraisemblablement du 7 au 13 – à Genève vont bon train, selon plusieurs sources proches du dossier. Mais la gestion politique de la crise sanitaire et le risque d’une annulation s’invitent aussi dans les discussions.

En ce qui concerne les avancées réalisées, nos interlocuteurs constatent que la Fondation de la haute horlogerie et ses nouveaux partenaires – Rolex-Tudor, Patek Philippe, Chopard, Chanel – seraient parvenus ces dernières semaines à se mettre d’accord sur un format et une organisation qui satisfassent toutes les parties en présence, après de longs mois de blocage.